top of page
Rechercher
  • Dominique Joubert

L’échec du 2-hydroxy-estradiol à interagir avec l’inhibition de la sécrétion

L’échec du 2-hydroxy-estradiol à interagir avec l’inhibition de la sécrétion de prolactine humaine par la dopamine in vitro et avec les récepteurs dopaminergiques des adénomes sécrétant la prolactine.

La capacité du 2-Hydroxyestradiol, un catécholtrogène et du 17 beta Estradiol à interagir avec l’inhibition de la dopamine de la prolactine et avec les récepteurs de la dopamine a été testée sur des cellules dispersées de sécrétion de prolactine humaine obtenues à partir de dix adénomes hypophysaires. Il y a une inhibition de 80% de la sécrétion de prolactine obtenue par addition de dopamine dans un système de superfusion. Cette inhibition n’est pas affectée par une pré-exposition aux stéroïdes, ou par leur introduction dans le milieu de périfusion. De plus, 2 Hydroxyestradiol et 17 beta Estradiol n’interagissent pas avec la liaison de 3H Domperidone aux récepteurs DA.

Peillon F, Brandi AM, Bression D, Le Dafniet M, Racadot J.

Kommentare


bottom of page